Il crée un vélo chaise roulante pour aider sa femme handicapée

0 Comments 134 view(s)

Au départ, l’Australien Bill Howard voulait aider sa femme malade à se balader. Et c’est comme ça qu’est né son “bike-chair”.

Hybride vélo et chaise roulante. Bill et Glad Howard forment un couple de retraités australiens tout à fait ordinaire, à ceci près que Glad est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Handicapante à plus d’un titre, la maladie l’empêche notamment de sortir seule de la maison. Pour qu’elle continue à faire du vélo, une activité qu’elle adore, son mari Bill a élaboré un « bike chair » qui, comme son nom l’indique, associe un vélo à une chaise roulante.

Promis au succès. Concrètement, Bill a converti son vélo en tricycle mais en situant la double roue à l’avant afin qu’elle soutienne la chaise roulante. Cette dernière est naturellement entièrement pensée et équipée pour le transport de personnes à mobilité réduite. De ce prototype, Bill Howard a développé le concept de « bike-chair », un produit qu’il souhaite lancer sur le marché australien dans le courant de l’année afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Une invention promise au succès, Bill Howard et sa création sont déjà l’objet de multiples reportages en Australie.

De nouvelles perspectives sociales ou professionnelles. Si cette initiative vient ici d’un particulier, certaines entreprises s’intéressent de plus près à des solutions pour accompagner les mobilités réduites. C’est par exemple le cas de Kerostin Mobility Solutions, société bretonne qui a développé des roues adaptables aux fauteuils roulants pour leur permettre de grimper les marches. C’est aussi le cas du Gyrolift, un dispositif de mobilité augmentée basé sur un gyropode, permettant aux personnes à mobilité réduite de se déplacer debout. Une invention qui ouvre de nouvelles perspectives sociales ou professionnelles.