Mateur, Zarzouna et Sejnane : les chantiers Covid-19 avancent à vitesse grand V

0 Comments 53 view(s)

L’intervention Covid-19 à l’hôpital universitaire Habib Boughadfa de Bizerte, initiée à la base par la société civile et soutenue par les autorités locales et régionales et la direction régionale de la santé, a ravivé chez la population locale une volonté de servir et d’être utile.
Plusieurs actions similaires ont été entreprises dans d’autres établissements de santé du gouvernorat de Bizerte. Toutes ces actions ont été financées par des dons privés qui affluent de tout part suite aux appels lancés sur les réseaux sociaux. Le gouvernorat de Bizerte a contribué à cet effort collectif avec des ressources financières et matérielles. L’ensemble des personnels des municipalités et des hôpitaux concernés ont également contribué à l’effort fournis avec compétence, disponibilité et dévouement.
A Menzel Bourguiba, plusieurs aménagements spécifiques ont été réalisés aux principaux services de l’hôpital régional (Médecine générale, Maternité, Dialyse, Radiologie et Urgences). Tous ces services sont désormais capables d’accueillir en toute sécurité les personnes testées positif au Covid-19 avec une capacité total de 60 lits. Des ambulances dédiées ont été mises à disposition afin d’éviter tout croisement de flux et réduire le risque de contamination.
Hôpital local de Mateur
A l’appui de la mairie de Mateur et la direction régionale de la santé, des associations locales, des entreprises régionales et locales, des artisans et des citoyens se sont mobilisés, chacun de son coté, avec ses propres moyens, pour anticiper et organiser un espace Covid-19 à l’hôpital local pour la prise en charge des patients infectés. Les initiateurs du projet ont été agréablement surpris par l’élan de solidarité en voyant les dons affluer. Les ouvriers municipaux et les agents de l’hôpital sont également venus en aide pour livrer le nouveau espace dans les délais prescrits.
Les travaux qui se sont étalés sur une période de 4 jours ont permis l’aménagement d’une zone de prétriage à l’entrée de l’hôpital pour recenser les patients avec des signes d’infection Covid-19 et une salle de soin où devront être pris en charge les patients suspects d’infection. La zone contaminée réservée aux personnes testées positif au virus inclut également trois cabines d’isolement avec un espace sanitaire chacune.
Mohamed Ouerghi, architecte en charge du chantier, a précisé que l’espace réservé aux cadres médicaux et paramédicaux, composé de deux chambres de garde, une vestiaire de déshabillage et une cabine de douche, a été bien pensé pour protéger le personnel médical et paramédical. Une entrée séparée a été créée afin d’éviter tout croisement de flux. Et pour augmenter le niveau de sécurité du personnel de l’hôpital et du grand public, une salle de contrôle des flux Covid-19 a été installée à l’entrée et une dizaine de caméras de surveillance ont été installées le long du circuit nouvellement créé. Cela devra permettre d’accompagner en vidéosurveillance les personnes contaminées le long du circuit de passage des patients Covid+, depuis la zone de prétriage à l’entrée de l’établissement jusqu’au secteur dédié. Le transfert des sujets Covid+ devra se faire à travers une ambulance dédiée afin d’éviter tout risque de contamination.
Le maire de Mateur qui suit de près l’avancement des travaux a affirmé son engagement à soutenir toute initiative et activité visant à améliorer les conditions de vie du citoyen à Mateur. “Cette action citoyenne a révélé une grande volonté de part et d’autre à s’impliquer pour réussir le grand défi. Des hommes d’affaires et des agriculteurs de la région ont exprimé leur disposition à fournir une assistance technique et financière en appui aux efforts fournis par les volontaires et les autorités locales”, souligne-t-il.
Hôpital Local de Sejnane
Des travaux d’aménagement d’un circuit COVID et de relooking partiel de l’hôpital local ont été lancés en parallèle à Sejnane. Kacem Saidani, architecte natif de la région, en collaboration avec Alâa Talbi et Mohamed Ouerghi, des architectes volontaires de Menzel Bourguiba et Mateur, et l’équipe technique du groupement DTA, ont programmé une intervention Covid visant à protéger le personnel médical et juguler la propagation du virus.
Ce travail colossal qui n’aurait pas pu être accompli sans la mobilisation de la société civile de Sejnane a permis, comme pour tous les hôpitaux visités, l’aménagement d’un circuit de passage de patients contaminés ou suspects de contamination, incluant une zone de triage et prétriage, une salle de soin, des chambres d’isolement et une zone propre réservée aux cadres médicaux et paramédicaux.
En appui à cette initiative citoyenne et dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du coronavirus, le Parc des activités économiques de Bizerte (PAEB) a fait don de 10 lits qui devront s’ajouter aux équipements médiaux qui devront être fournis à l’hôpital local de Sejnane.
A noter que le chantier est toujours en cours de réalisation.
Centre des soins de la santé de base de Zarzouna
A la demande de Dr Jamila Hassine, responsable du centre des soins de la santé de base de Zarzouna, une équipe d’architectes et de techniciens se sont dépêchés sur place pour faire un état des lieux et programmer une intervention visant à améliorer les conditions de travail du personnel du centre en présence de sujets Covid+.
” Dr Hassine a sollicité notre aide pour l’aménagement de l’espace qu’il gère conformément aux normes exigées pour l’accueil des personnes infectées au virus et nous avons répondu présents. Nous avons conjugué nos efforts avec ceux des Scouts tunisiens et de la STIR pour la création d’un secteur dédié Covid-19 “, explique Borhene Dhaouadi, président de l’association Tunisian Smart Cities et fondateur de l’association Bizerte 2050.
Il a ajouté ” Un conteneur maritime recyclé mis à notre disposition par la STIR a servi de salle de soin et de diagnostic où devront être pris en charge les patients suspects d’infection. Une zone de prétriage et d’affectation a été installée à l’entrée afin d’éviter aux patients Covid+ d’infester la salle d’attente de l’hôpital et des tentes ont été installées par les Scouts Tunisiens pour l’accueil des citoyens. Des circuits balisés ont été également mis en place en collaboration avec la mairie afin d’assurer une meilleure gestion des flux et endiguer la propagation du virus. Aujourd’hui, le centre des soins de la santé de base de Zarzouna fonctionne normalement et dispose d’un circuit Covid+ totalement distinct”.